UCL/FLTR - Centre d'études hispanique (CEH)

Les lieux et les figures de la barbarie

C.E.C.I.L.L.E. – Ecole doctorale

Université de Lille 3

Séminaire  de l’année 2006-2007

Présentation et calendrier des séances

Laboratoire(s):

C.E.C.I.L.L.E., associé aux activités de formation de l’école doctorale de Lille 3.

Intitulé du séminaire : Lieux et figures de la barbarie

Nom du responsable : Norah Dei-Cas, professeur  (norah.deicas@univ-lille3.fr)

 

Descriptif

La notion de “barbarie” nous rapproche, en même temps qu’elle nous éloigne, des situations qui ont donné lieu aux rencontres avec “l’Autre”, situations qui ont souvent été peintes comme des scènes à la fois de conflits et d’attraits. Il s’agit d’ouvrir un champ d’investigation autour du concept de barbaries, en établissant une archéologie de ses multiples formes et utilisations discursives. Ce séminaire se donne aussi le dessein d’étudier les relations qu’entretient le dit concept avec la construction d’imaginaires apocalyptiques au sein des cultures contemporaines.

 

Rattaché au programme collectif Migrations, frontières, passages (MSH Institut ERASME), et suite à l’Université Européenne d’Été de septembre 2004 intitulée Migrations, cultures de la mobilité, ce séminaire est proposé par des spécialistes en littérature ou en civilisation, certains d’entre eux membres du réseau de recherche scientifique Héros de papier, signé en 2002. Ce réseau initial s’est ensuite enrichi de la présence d’autres chercheurs, intéressés par la question, spécialistes d’autres disciplines et d’autres aires culturelles. La plupart d’entre eux sont des membres de l’équipe C.E.C.I.L.L.E. Ce groupe collabore avec des chercheurs des Universités de l’ULB (Libre de Bruxelles), Gand, Liège et Louvain la Neuve (Belgique), de Buenos Aires, Córdoba, La Plata, Rosario et Salta (Argentine), du PUEG de la UNAM (Programa Universitario de Estudios de Género de la Universidad Nacional Autónoma de México) et du Programa Interdisciplinario de Estudios de la Mujer del COLMEX (Colegio de México), de la Universidad de la República (Montevideo, Uruguay), des Universités de Valenciennes et du Littoral, de l’EHESS (Paris VII). L’objectif premier de ce séminaire est celui de créer un espace commun de recherche et de formation à la recherche.

 

Ce séminaire « Les lieux et les figures de la barbarie » a été défini dans le cadre des activités de CECILLE pour une durée de deux ans (2007-2009). Il devrait aboutir à l’organisation d’un Colloque International en mars-avril 2008.

 

Une première journée d’études organisée par les américanistes de Lille 3, le 1er avril 2006, a compté sur la participation de chercheurs de l’Université de Gand, de l’Université de Liège, de l’Université de Louvain et de l’Université de Valenciennes ; une seconde rencontre a eu lieu le mardi 6 juin 2006, à laquelle ont adhéré des chercheurs spécialistes dans d’autres domaines: la philosophie, l’histoire et les langues (anglais, allemand, chinois, espagnol, français, grec, hébreu, italien, japonais …).  Le groupe ainsi constitué a défini les axes d’étude auxquels se consacrera le travail du séminaire de l’année universitaire 2006-2007. Les axes sont les suivants :

 

1)  Archéologie du mot « barbare »     

2) Humanisme et barbarie         

3) Barbare destructeur et fondateur    

4) Guerre et barbarie     

5) Barbarie et monstruosité      

6) Barbaries urbaines

7) Barbarie et impunité  

8) Les procédés d’écriture employés pour relater la « non-norme » 

9) Le / les regards sur le « barbare »

 

 

 

[UCL] [FLTR] [ROM] [CEH] [Pointeurs utiles]

Dernière mise à jour : 13 février 2007
Responsable: Geneviève Fabry
Contact:
Pablo Decock